Edito - Mars-avril

Le carême comme chemin de conversion

 

Le mot Carême vient du latin quadragesima qui veut dire « quarantième » jour avant Pâques. Dans la Bible, le chiffre quarante est associé à plusieurs périodes décisives de lhistoire du salut : les quarante ans de séjour du peuple dIsraël au désert après la sortie dEgypte, les quarante jours que Jésus passa au désert. Cest un temps de longue épreuve et de maturation pour grandir dans la foi. Ce temps de conversion a une dimension pénitentielle et de purification. Le temps liturgique souvre avec le mercredi des cendres et sachève avant la commémoration de la cène le jeudi Saint qui inaugure le Triduum pascal.

Nous sommes invités à suivre un chemin de conversion et de renouvellement spirituel dans une démarche personnelle et communautaire avec trois moyens : le jeûne (relation à soi-même et à son corps), la prière (relation à Dieu), aumône (relation à autrui).

Pour continuer à entrer dans une relation vivante avec Dieu, nous vous invitons à vous laisser conduire par lécoute de sa Parole chaque Dimanche (Tentation de Jésus au désert, Transfiguration, miséricorde divine), mais aussi le jeudi soir chez Publica avec une lecture complète des quatre évangiles en musique sur quatre soirées.

Les 24h pour Dieu en léglise Saint Sauveur (29 et 30 mars) nous donneront loccasion de la louange, de

ladoration, du service des frères et du sacrement de la réconciliation avec les jeunes de Caen et son agglomération.

Les circonstances actuelles nous invitent à vivre le carême comme un sursaut de fraternité. Bien sûr, le bol de riz du mercredi des cendres avec les étudiants nous ouvrira à la dimension du partage ainsi que le Dimanche du CCFD. L'aumônerie des étudiants nous proposera en effet un projet Carême axé sur la conversion écologique, avec une dimension solidaire.

La vie fraternelle est une priorité pour notre paroisse. Juste avant le carême, nous aurons la joie dêtre invités par la communauté juive de Caen à une rencontre avec le grand rabbin, Haïm Korsia le dimanche 3 mars de 14h à 17h. Il nous parlera de lamitié judéo-chrétienne. Le dimanche 31 mars, nous partagerons le déjeuner avec les personnes seules, puis nous découvrirons ensemble le film de Kim Wenders : « Le Pape François, un homme de parole» autour duquel nous pourrons échanger. Pendant ce temps, les enfants auront également leur propre film.

Bon Carême à vivre déjà avec un visage de ressuscité.

Père Laurent Berthout

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données